Progrès intelligence artificielle

IA vs Humains : On fait enfin le point, et ça va faire mal

Les progrès de l’intelligence artificielle (IA) sont fulgurants. Aujourd’hui, elle dépasse les humains dans presque tous les domaines. C’est ce que révèle l’étude annuelle Ai Index. Mais quels sont ces domaines ? Et où en est-elle exactement ? C’est ce que nous allons voir ensemble.

Les domaines où l’IA excelle

Depuis 2015, l’IA a dépassé les humains dans plusieurs domaines. Voici quelques exemples :

  • Classification d’images : l’IA est plus douée que nous depuis 2015.
  • Compréhension écrite de base : l’IA nous a surpassés en 2017.
  • Raisonnement visuel : l’IA nous a rejoints en 2020.
  • Langage naturel : l’IA a atteint notre niveau en 2021.

Les limites de l’IA

Mais l’IA a aussi ses faiblesses. Elle a du mal avec certaines tâches cognitives complexes, comme la résolution de problèmes mathématiques difficiles ou le raisonnement basé sur le bon sens. Cependant, elle progresse rapidement. Par exemple, en 2021, l’IA ne pouvait résoudre que 6,9% des problèmes d’un test appelé « MATH ». Mais en 2023, avec GPT-4, elle pouvait donner 84,3% de bonnes réponses.

L’IA et le bon sens

En ce qui concerne le bon sens et le raisonnement sur des critères visuels, l’IA est encore en retrait, mais elle s’améliore. Par exemple, si on lui montre une image d’un chat sur une table, elle doit être capable de prédire que la table ne va pas rompre sous le poids du chat et que le chat peut potentiellement sauter de la table. Ce genre de prédiction de bon sens était encore limité il y a deux ans. Aujourd’hui, elle se rapproche de celle des humains.

Les « hallucinations » de l’IA

Un autre problème de l’IA est sa capacité à générer des informations crédibles qui n’existent pas, ce qu’on appelle les « hallucinations ». Mais là aussi, elle progresse. Avec GPT-4, le taux d’hallucination est bien moins conséquent qu’auparavant. Plus les IA sont utilisées, moins elles hallucinent.

Les avancées récentes de l’IA

Depuis janvier dernier, nous avons vu apparaître des IA encore plus avancées. Par exemple, le générateur de séquences vidéo Sora d’OpenAI, l’IA Google Genie spécialisée dans la création de jeux vidéo à partir d’un simple prompt, ou encore LLM Claude 3. Et GPT-5, qui est toujours en cours de gestation, devrait encore une fois révolutionner le secteur.

Comment évaluer les progrès de l’IA ?

Devant ces progrès, les chercheurs vont devoir imaginer de nouveaux tests pour évaluer l’IA. Pour la prochaine étude, il faudra certainement rechercher quels sont les domaines où l’humain peut encore concurrencer une IA.

Auteur / autrice

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut