Microsoft Investissement IA Malaisie

Microsoft investit 2 milliards d’euros en IA pour transformer la Malaisie

Un investissement majeur est en cours pour booster l’infrastructure d’intelligence artificielle (IA) en Malaisie. C’est une initiative qui va transformer le paysage numérique du pays et apporter des avantages significatifs à la population locale.

Investissement massif dans l’IA

Un géant de la technologie s’est engagé à investir 2,05 milliards d’euros en Malaisie pour développer l’infrastructure d’IA du pays. Cet investissement, qui s’étalera sur quatre ans, est le plus important de ses 32 années de présence dans le pays.

Objectifs de l’investissement

L’objectif principal de cet investissement est de soutenir la transformation numérique de la Malaisie. Il vise à construire une infrastructure d’IA et de cloud dans le pays, en créant un centre d’excellence en IA et en offrant une formation en IA à jusqu’à 200.000 Malaisiens.

Impact sur l’économie

Il est prévu que l’IA contribuera à hauteur de 1.000 milliards d’USD au produit intérieur brut (PIB) de l’Asie du Sud-Est d’ici 2030. La Malaisie prévoit qu’elle recevra plus d’un dixième de cette contribution.

Amélioration des capacités numériques

Le développement d’infrastructures essentielles de cloud et d’IA, ainsi que les opportunités de formation en IA, amélioreront considérablement la capacité numérique de la Malaisie.

Historique des investissements

Ce géant de la technologie a réalisé des résultats encore meilleurs qu’attendu en début d’année, et a annoncé des milliards d’USD d’investissements dans l’IA à l’étranger ces derniers mois. Depuis février, l’entreprise a dévoilé des investissements dans l’IA de 3,4 milliards d’USD en Allemagne, de 2,1 milliards en Espagne et de 2,9 milliards au Japon, sur deux ans.

Partenariats et ventes

Le déploiement de l’IA a stimulé les ventes de ses services cloud clés tels qu’Azure, qui sont devenus le cœur de l’activité de l’entreprise. Les ventes entre janvier et mars ont augmenté de 17% par rapport à l’année précédente pour atteindre 61,9 milliards d’USD, avec un bénéfice net en hausse de 20% à 21,9 milliards d’USD.

Auteur / autrice

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut