palworld IA

Palworld IA : Pokémon au cœur d’une sacrée polémique

Le nouveau titre des studios Pocket Pair, Palworld IA, a fait exploser internet depuis sa sortie. Son énorme succès et sa ressemblance à Pokémon ont suscité de nombreuses controverses, notamment autour de l’utilisation potentielle de programmes d’IA générative pour le développement du jeu.

Qu’est-ce que l’IA générative ?

Un outil d’intelligence artificielle générative, surnommé GenAI en anglais, est un programme informatique qui utilise des modèles d’apprentissage automatique pour créer des données ou du contenu de manière autonome.

Une fois entraînés, ces outils génératifs peuvent être utilisés pour créer du contenu tel que des images, des textes, des morceaux de musique, ou encore du code.

Les accusations contre Palworld IA

  • Des accusations de plagiat, dues aux ressemblances troublantes entre les créatures du jeu et les monstres de poches que l’on connaît bien de la franchise Pokémon.
  • Des rumeurs autour de l’utilisation de la GenAI dans la conception du jeu.
  • Des reproches à Pocket Pair d’avoir récupéré des assets d’autres jeux, dont Pokémon, et de les avoir modifiés à l’aide d’un ou plusieurs programmes d’IA générative pour revendiquer des créations originales et échapper à d’éventuelles poursuites pour plagiat et violation des droits d’auteur.

Le point de vue des développeurs

Pour le moment, il n’existe pas de preuves tangibles qu’un quelconque programme d’IA générative ait été utilisé pour le développement de Palworld. Le studio Pocketpair ne s’est pas exprimé sur la question, et il n’y pas non plus de preuve concluante de l’exploitation de GenAI dans la conception du jeu ou de ses divers assets du jeu.

Les éléments qui alimentent les soupçons Palworld IA

  • Le PDG de Pocket Pair, Takuro Mizobe, a exprimé sa fascination pour l’intelligence artificielle dans un certain nombre de tweets publiés en 2021 et 2022.
  • En 2022, Pocket Pair a publié un jeu peu joué intitulé AI : Art Imposter, qui utilise l’IA pour générer des images.
  • Les développeurs de Pocket Pair ont également travaillé sur Craftopia, déjà accusé de s’être beaucoup inspiré d’un certain nombre de jeux, dont Zelda: Breath of the Wild, et travaillent actuellement sur un jeu du nom de Never Grave, qui ressemble à s’y méprendre au fantastique Hollow Knight.

Pour finir…

Quoi qu’il en soit, et peu importe les arguments, il est pour le moment impossible de savoir si Palworld repose sur des outils d’intelligence artificielle générative. Ce qui est certain, cependant, c’est que le succès est plus qu’au rendez-vous pour les « Pokémon avec des guns ».

Auteur / autrice

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut